Entretiens individuels, groupes de soutien : à Lorient, Échange et partage deuil accompagne ceux qui le souhaitent dans ces moments dévastateurs.

Échange et partage deuil est une association présente depuis trois ans à Lorient. Ses bénévoles accompagnent les personnes endeuillées. « Nous sommes formés à cela, détaille Claudie Ducastel, bénévole lorientaise. Selon « la méthode québécoise », en proximité avec la personne, tout en respectant la place de chacun. Nous accompagnons des gens de tout âge, même des enfants. »

L’association propose à la fois des entretiens individuels à la Cité Allende, et, une fois par mois, un groupe de parole à la Maison des familles. Le tout, en toute confidentialité, et sans jugement.

Comment faire son deuil ?

« Nous perdons tous un jour un être cher, poursuit Claudie Ducastel. Le deuil est un processus normal mais difficile. Il n’y a pas de recette miracle. Nous sommes là pour permettre à la personne endeuillée de se sentir normale dans la traversée de cette épreuve. »

Telle une dévastation, la mort d’un proche peut engendrer une réelle souffrance psychique, qui n’est pas toujours mesurée. Comme une bombe à retardement qui peut conduire à la dépression, voire pire. D’où l’importance de « maintenir au maximum le cadre de vie : familial, social, scolaire ou professionnel ».Sans oublier la personne décédée.

Et pour les accompagnants ?

Parce qu’écouter et partager de telles souffrances a forcément un retentissement sur les bénévoles, ceux-ci sont suivis par des psychologues trois fois par an. Tous les deux mois, ils se retrouvent aussi entre eux pour débriefer.

Jeudi 19 septembre, à 20 h, à la Cité Allende (salle de l’auditorium), conférence sur le deuil, les étapes et le processus, avec l’association Échange et partage deuil. Gratuit, renseignement et réservation au 06 80 23 57 05.

Lire l’article sur le site Ouest France